Tournée sur le professionnalisme

Tournée sur le professionnalisme médical

LogoInterpellée par la situation du professionnalisme médical, l’AMQ-AMC agit sur cette question et vient à la rencontre des médecins pour offrir un atelier-formation de 2h ou 3h qui propose des pistes de solutions vers une nouvelle vision du professionnalisme.

Objectifs de la Tournée :
- Dresser un portrait actuel en matière de professionnalisme médical au Québec
- Analyser la situation et prescrire un futur pour le professionnalisme médical au Québec

25 ateliers seront animés à travers le Québec dans les prochains mois en fonction des intérêts manifestés dans chaque région.

Les avantages de la formule :
- Atelier donné par des médecins pour des médecins;
- Atelier offert gratuitement en formule repas dans votre milieu;
- Offert aux membres et non-membres;
- Accès à un aide-mémoire des solutions-clés suite à l'atelier;
- Formation accréditée en unités DPC;
- Disponible en français ou en anglais selon la demande.

Si vous désirez accueillir la Tournée sur le professionnalisme dans votre région, contactez Mme Natacha Gagné-Patenaude au 1 800 363-3932 ou dpc@amq.ca 

Pour consulter le calendrier des ateliers déjà planifiés et vous inscrire, cliquez ici

DÉCOUVREZ CI-DESSOUS QUELQUES COMMENTAIRES DE PARTICIPANTS

- Il est rare d’avoir l’opportunité de discuter et de réfléchir sur ces sujets au quotidien. On parle beaucoup d’argent et de conditions de travail, mais très rarement du professionnalisme et des valeurs qui s’y rattachent.

- Le système est maintenant centralisé au maximum.  Comme tout s’inscrit dans un mouvement de balancier, nous finirons par revenir à la décentralisation.  Il s’agit de s’impliquer maintenant pour être un joueur important au moment opportun.

- Le mentorat en gestion et en administration pourrait être un bon moyen de former la relève.  Le modèle pourrait être calqué sur celui que l’on utilise en spécialité pour apprendre la pratique.  Il faut assurer un transfert des savoirs et des expertises de gestion.

- Nous aurions tout intérêt à mieux former les jeunes médecins sur l'organisation/les règlements de leur hôpital, ce qui aurait un impact sur leur responsabilisation (règlements du CMDP).

- Il semble nécessaire de former les étudiants/résidents au leadership et surtout à la gouvernance clinique et médicale.

- Il est actuellement plus facile d’être des techniciens plutôt que des médecins. Par contre, à être des techniciens, nous risquons de perdre notre profession.

- L’existence de lois comme la 130 démontre qu’il existe un problème entre nous… Si nous ne sommes pas là, nous allons nous faire organiser.

- L’AMQ a l’altitude nécessaire pour traiter du professionnalisme et mobiliser les médecins.