AMQInfo web FR

Bandeau pageContenu MotPresident

L’amélioration du bien-être des médecins est une responsabilité commune

Depuis des mois, je répète à qui veut l’entendre que nous devons, en tant que médecins, nous organiser collectivement pour faire changer le système de santé. Bien sûr derrière cette prise de position de l’AMQ, il y a les questions d’accès, du financement de la santé et de la prise en charge populationnelle. Mais avant tout c’est une question de survie!

Les médecins paient très cher le chaos actuel. Au-delà des déficiences du système de santé et de la fatigue de compassion inhérente à notre profession, nous devons affronter une charge de travail aussi lourde qu’incomprise par le commun des mortels. À cela s’ajoutent les contraintes administratives toujours plus nombreuses ainsi que les attentes de nos familles, de nos patients, et maintenant aussi, celles de la population en général.

Nous n’en ferons jamais assez. La plupart d’entre nous arrivent à composer avec cette réalité tant bien que mal. Certains malheureusement décrochent. Je viens de lire un article sur le suicide des médecins dans lequel j’ai appris qu’encore aujourd’hui, nous n’osons pas consulter.

Cet article mentionne entre autres un sondage réalisé auprès de plus de 2000 médecins également mères. Près de la moitié d’entre elles estiment avoir déjà répondu aux critères d’un diagnostic de santé mentale à un moment donné dans leur carrière sans avoir pour autant cherché de l’aide. Et parmi celles qui ont obtenu un diagnostic officiel, seulement 6 % en ont parlé à l’organisation qui délivre leur permis de pratique. Nous savons qu’en santé mentale, les hommes consultent encore moins. Notre profession doit changer d’approche en ce qui a trait à la santé et au bien-être des médecins.  

Bien que la communauté se soit jusqu’ici beaucoup concentrée sur ce que chaque médecin peut faire, c’est aussi une responsabilité commune. 

Notre profession est à la croisée des chemins. Le dossier de la santé au Québec est un enjeu de taille et plus nous nous rapprocherons de l’élection provinciale, plus le ton risque de monter. Avec le Dr bashing nous sommes une cible facile. D’où l’importance de présenter un front commun pour apporter des solutions porteuses et prendre soin de nous comme communauté.

Tout comme le professionnalisme est une responsabilité commune, l’amélioration de la santé et du bien-être des médecins nous concerne tous. Par notre leadership positif, nous pouvons soutenir nos collègues, faire de nos milieux de pratique des environnements de travail plus sains et participer à la discussion nécessaire pour revoir l’organisation du système de santé.

En mon nom et au nom de l’AMQ, je vous souhaite de prendre soin de vous.

Dr Hugo Viens, B. Sc., M. D., FRCSC 
Président de l'Association médicale du Québec

 

   


Besoin d’aide?

Téléphonez au Programme d’Aide aux Médecins du Québec,
le PAMQ au 514-397-0888 ou au 1 800 387-4166


   

 

Retour en haut de la page