Étudiants en médecine et professionnalisme médical

AMQ info mars2018

Étudiants en médecine et professionnalisme médical3Le professionnalisme médical ne préoccupe pas seulement les médecins en exercice et les résidents. Les étudiants en médecine aussi. Le 24 février dernier, plus d’une cinquantaine d’entre eux ont participé à une formation sur le sujet organisée par le très dynamique Comité étudiant de l’AMQ. Ces étudiants en médecine ont pu en apprendre plus sur le regard que porte aujourd’hui M. Claude Castonguay sur le système de santé.

« Le système n’est pas mauvais, ses fondements ne sont pas mauvais, mais il ne fonctionne pas comme il devrait », a souligné le père de l’assurance-maladie.

Entre autres, parce que les médecins sont des travailleurs autonomes, ce qui leur donne certes une liberté d’action vis-à-vis des hôpitaux et du système de santé, mais a aussi amené les gouvernements à rationaliser les services en raison de l’augmentation des coûts.

La santé est pourtant « primordiale parce que c’est un gage de sécurité financière et de liberté », rappelle M. Castonguay, pour qui, seule la tenue d’États généraux sur la santé pourrait permettre de s’accorder sur les grandes orientations à prendre pour rétablir le contrat social brisé avec la population.

Malgré des ministres très différents qui ont essayé d’agir, la population réclame en effet de plus en plus fort des changements significatifs. 

Le professionnalisme médical

Le Dr Hugo Viens, président de l’Association médicale du Québec, a quant à lui proposé de miser sur le professionnalisme médical pour rebâtir la confiance entre la population et les médecins.

En effet, avec les problèmes d’accès qui se sont faits de plus en plus criants en même temps que les médecins recevaient des augmentations, la population a l’impression de ne pas en avoir pour son argent.

Pour éviter les conséquences néfastes que peut entraîner la rupture du contrat social, les médecins comme professionnels, ont un engagement envers la société, et doivent agir.

Ainsi chaque médecin, en plus d’exercer au quotidien son professionnalisme envers ses patients, devrait aussi avoir une approche collective pour répondre aux besoins populationnels de santé. Le Dr Viens a, par ailleurs, parlé de l’importance pour les médecins de soutenir et de développer le leadership médical. Selon lui, les médecins devraient également s’assurer de maintenir la gouvernance clinique et de redéfinir l’organisation médicale.

Consultez le compte rendu complet de la formation.

 

Étudiants en médecine et professionnalisme médical2