La fin du Commissaire à la santé

bandeau AMQ info dec2017 FR

 

Créé en 2006 par Philippe Couillard, alors ministre de la Santé et des Services sociaux, le Commissaire à la santé et au bien-être avait pour mission d’apporter un éclairage pertinent au débat public et à la prise de décision gouvernementale en matière de santé. Indépendant, il a publié une trentaine de rapports importants et organisé plusieurs consultations publiques sur des enjeux majeurs du réseau de la santé, entre autres les soins de première ligne, les maladies chroniques, le financement du réseau, la rémunération des médecins, la procréation assistée et le panier de services. Il a par ailleurs favorisé la collecte de données sur la perception du système de soins par les médecins et les patients, notamment en finançant un suréchantillonnage qui permet de comparer le Québec avec le reste du Canada et les autres pays participants dans le cadre du sondage international du Commonwealth Fund.

Le gouvernement du Québec, qui avait annoncé la cessation des fonctions du commissaire lors de son budget 2016, a confirmé son abolition lors du dépôt de la Loi 150 en novembre dernier. Comme plusieurs autres organismes, l’AMQ s’est fortement opposée à la disparition du Commissaire à la santé et au bien-être estimant que le gouvernement voulait éliminer la voix critique de cet acteur indépendant du réseau de la santé.

Découvrez notre prise de position sur le sujet sur notre site Web.