Le professionnalisme : un enjeu émergent du Conseil général de l’AMC

bandeau FR

Plus de 600 participants se sont réunis à Québec du 20 au 23 août dernier dans le cadre du Conseil général de l’Association médicale canadienne. Plusieurs dossiers y ont été discutés notamment la consommation d'opioïdes, la santé et l'épuisement professionnel chez les médecins ou encore l'aide médicale à mourir. Du côté des enjeux émergents, l’AMQ a amené les délégués à réfléchir sur le professionnalisme. Dans les dernières années plusieurs provinces ont réduit le pouvoir d’autorégulation de la profession médicale tout en imposant à ses membres de nouvelles obligations. Selon l’AMQ, il est urgent de réfléchir à la façon dont les gouvernements, l’administration et les médecins doivent se partager la responsabilité de l’organisation des services médicaux sur l’ensemble du territoire afin de garantir l’accès et la qualité des soins et des services.

Des membres de la délégation québécoise ont également présenté des motions concernant l’élargissement de l’accès, de la qualité et de la nature des informations inscrites au dossier santé électronique ainsi que l’harmonisation pancanadienne des niveaux d’intervention médicale.