Bandeau AMQInfo pageweb nov2018

Bandeau pageContenu CollineParlementaire

Lionel Carmant lance sa stratégie de dépistage précoce chez les tout-petits

En entrevue avec une journaliste du quotidien Le Soleil, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, M. Lionel Carmant, a dévoilé la stratégie de dépistage précoce des troubles de développement et d’apprentissage des tout-petits de 0 à 5 ans qu'il avait promise en campagne électorale.

Il compte déployer à la grandeur du Québec une approche qu’il a testée à l’hôpital Sainte-Justine de Montréal où il était neurologue avant de se faire élire.

Les parents n’auront plus besoin d’obtenir le diagnostic d’un médecin pour obtenir un suivi pour un enfant. Ils devront plutôt répondre à un questionnaire en ligne sur la plate-forme Approche interactive au développement de l’enfant (AIDE) pour savoir si l’enfant présente un retard.  

Les enfants ainsi dépistés seront alors pris en charge en CLSC par des équipes d’intervenants spécialisés en petite enfance. Au terme de l’implantation de ce projet, chaque CISSS ou CIUSSS aura à sa disposition deux équipes de 10 personnes pour effectuer les suivis : deux physiothérapeutes, un ergothérapeute, un psychologue, deux orthophonistes, un psychoéducateur, un nutritionniste, un travailleur social et un coordonnateur. 

En intervenant plus tôt chez les enfants, la CAQ estime que l’on pourra augmenter le taux de diplomation des jeunes Québécois.   

La stratégie qui devrait être lancée dans les premiers mois de 2019 sera implantée d’ici 2020 dans les différentes régions. M. Carmant évalue son coût à 40 millions de dollars par an.   

 

Revenir en haut de la page