Banniere AMQInfo page web aout2018

Bandeau pageContenu AMQAction

Collectif : l’AMQ poursuit ses rencontres avec les chefs des partis

L’Association médicale du Québec (AMQ) et ses partenaires du Collectif, l’Alliance des patients pour la santé (APS), la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et l’Association des cadres supérieurs de la santé et des services sociaux (ACSSSS) ont rencontré au cours de l’été les chefs du Parti québécois et de Québec Solidaire pour leur présenter les actions prioritaires proposées pour améliorer le système de santé. Le Collectif avait aussi auparavant déjà rencontré les porte-paroles en santé des différents partis d’opposition, le ministre de la Santé et des Services sociaux ainsi que plusieurs organismes et d’anciens ministres et sous-ministres de la santé.  

Ces rencontres ont permis de constater que plusieurs aspects des programmes des différentes formations politiques rejoignent les thématiques des actions prioritaires du Collectif (lire Élections 2018 : Les actions prioritaires en santé), cependant certaines solutions qu’ils prônent n’y répondent pas ou sont même en opposition avec les directions et actions recommandées.

Le Collectif estime que le système de santé vit une crise profonde et qu’il nécessite des correctifs urgents.

Parmi ses actions prioritaires, il propose une réorganisation des services de première ligne et rappelle l’importance de mettre autant d’efforts, d’énergie et de ressources en prévention que ce qui est consacré aux soins et aux services eux-mêmes. 

Il est aussi nécessaire de revoir les modes de rémunération des médecins pour favoriser le travail d'équipe et la collaboration avec les autres professionnels ainsi que les modes de financement du système de santé.

De plus, les prochaines initiatives en matière de gouvernance doivent permettre de rapprocher les prises de décisions du terrain, de la population, des patients et des usagers.

Enfin, il faut miser sur la relève et pour cela améliorer l’organisation et les conditions de travail et de pratique afin d’éliminer la précarité, d’éviter la surcharge et d’assurer un milieu de travail sain.