Un système de santé de qualité dont il faut revoir le mode d’organisation (communiqué de presse)

Montréal, le 16 mars 2017 – L’Association médicale du Québec (AMQ) accueille avec beaucoup d’intérêt et de satisfaction le rapport sur la performance du système de santé et de services sociaux québécois rendu public aujourd’hui par la commissaire à la santé et au bien-être. Ce rapport démontre que les Québécois peuvent être fiers de leur système de santé : qualité des soins, empathie et engagement du personnel soignant ainsi que l’accessibilité financière sont au rendez-vous. Toutefois, certains problèmes sont criants et semblent devenir chroniques, dont les problèmes d’accessibilité et de continuité de services. L’AMQ est convaincue qu’il faut s’attaquer au mode d’organisation du système de santé pour pouvoir éliminer ces enjeux prioritaires.

L’AMQ soutient que les solutions d’amélioration ne passent pas par l’ajout de nouveaux fonds et par un débat ou une négociation constante sur les dollars. De toute évidence le rapport démontre clairement qu’il y a assez d’argent dans le système de santé. Il faut plutôt revoir la pertinence des actes et utiliser plus judicieusement l’argent investi. Il faut aussi modifier les incitatifs ainsi que les règles reliées à la rémunération de l’ensemble des professionnels de la santé afin de vraiment implanter l’interdisciplinarité dans le réseau.  La question des modes de budgétisation avec le financement à l’activité ainsi que l’informatisation du réseau et l’adoption de cette nouvelle technologie par les professionnels font aussi partie de la solution.

« Nous sommes heureux de voir que le système de santé québécois figure encore parmi les meilleurs au monde », a déclaré Dre Yun Jen, présidente de l’AMQ. Cependant, l’accessibilité aux soins demeure la pierre d’achoppement. Nous devons revoir l’organisation de la pratique clinique et tous les professionnels de la santé doivent, ensemble, y prendre part.. »

 

À propos de l’AMQ

 

L'Association médicale du Québec regroupe près de 10 000 omnipraticiens, spécialistes, résidents et étudiants en médecine. Sa mission est de rassembler l’ensemble de la profession médicale du Québec dans un contexte de réflexion et d’action au bénéfice de la santé de la population.