Communiqués 2017 | Communiqués de presse | Nouvelles

Québec doit emboiter le pas à l’OCDE au sujet de la pertinence clinique (Communiqué)

mardi 17 janvier 2017

Montréal, le 17 janvier 2017 – L’Association médicale du Québec (AMQ) salue la signature d’une déclaration commune des ministres de la santé de 35 pays à l’occasion du Forum de l’OCDE sur l’avenir de la santé, tenu à Paris. Cette déclaration ministérielle, à laquelle a participé la ministre canadienne de la Santé, Dre Jane Philpott, envoie un message fort au sujet de la pertinence des activités cliniques et de la gestion des ressources dans les différents systèmes de santé.

Les 35 signataires se sont entendus sur la nécessité de se concentrer sur la pertinence des activités cliniques et de libérer une part des ressources mal investies en santé afin de les investir plutôt dans des activités plus efficaces et qui aboutiront à une amélioration réelle de la santé des patients.

Au Canada, l’AMQ a été l’une des premières à sonner l’alarme de la pertinence des soins et des effets néfastes de la mauvaise gestion des ressources en santé. Ses activités et ses prises de position publiques ont d’ailleurs permis d’attirer à Québec, du 17 au 19 août prochains, la 5e Conférence internationale sur la prévention du surdiagnostic, dont elle sera l’hôtesse. Le ministre québécois de la Santé et des Services sociaux, le Dr Gaétan Barrette, y participera en tant que conférencier de marque.

« L’année 2017 sera une année charnière pour la pertinence clinique. Il faut maintenant profiter du consensus international au sujet de la pertinence des activités cliniques et agir maintenant pour offrir à nos patients ce qu’ils attendent de nous : des soins de qualité et sécuritaires. L’AMQ est prête à travailler en partenariat avec le ministre Barrette pour faire avancer le dossier rapidement », de commenter Dre Yun Jen, présidente de l’AMQ.

Par le passé, l’AMQ a communiqué son intérêt à travailler avec le ministre Barrette sur la pertinence clinique. L’AMQ réitère une fois de plus son invitation au ministre afin qu’il profite de ce momentum international pour qu’à son tour, le Québec envoie un message clair : la lutte à la mauvaise gestion des ressources en santé débute aujourd’hui.

À propos de l’AMQ

L'Association médicale du Québec regroupe près de 10 000 omnipraticiens, spécialistes, résidents et étudiants en médecine. Sa mission est de mobiliser les médecins pour l’avancement du professionnalisme médical.