Les Prix de l’AMQ 2011 : Reconnaître des médecins d’exception

En présence du ministre de la Santé et des Services sociaux, l’AMQ a eu l’immense honneur de reconnaître et de récompenser, le 16 avril dernier, six médecins et quatre étudiants s’étant particulièrement démarqués tant par leur leadership que par leur contribution à l’amélioration des soins de santé. Les voici :

 

 Prix Prestige

Le Prix Prestige est la plus haute distinction remise à un membre de l’AMQ. Il souligne l’excellence et la contribution à l’avancement de la médecine et de la société dans les domaines humanitaire, éthique, scientifique, socioéconomique et éducatif ou communicationnel.

Ph_Dr_A.Luyet_2011Si l’Hôpital Louis-H. Lafontaine s’achemine vers une nomination comme institut universitaire en santé mentale et réadaptation, la vision et le leadership du docteur André J. Luyet, psychiatre y apporte certainement une contribution significative.

Le docteur Luyet est impliqué au Collège des médecins du Québec à plusieurs niveaux : à l’inspection professionnelle, à la direction des enquêtes, à la direction des études médicales, ou comme médecin expert. À l’Hôpital Louis-H. Lafontaine, c’est la qualité des services à la population et l’accessibilité qui ont guidé son engagement comme professeur adjoint et chef de service. Il siège également au Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens et au Conseil d’administration de l’hôpital Louis-H. Lafontaine.

Chef du département de psychiatrie depuis près de 10 ans, il s’est inlassablement engagé à déployer des services permettant à ses collègues de relever les défis posés par l’ampleur des troubles mentaux au Québec. En véritable capitaine, il a su mobiliser ses troupes et a gagné le respect ainsi que l’admiration de ses pairs. Selon lui, les médecins peuvent et doivent faire plus que de dénoncer des situations qui heurtent leurs valeurs. Ils doivent se percevoir comme des agents de changement qui proposent des alternatives cliniquement significatives et assument un leadership dont notre système de soins a grand besoin.

 

Prix Alain-Cloutier

Ce prix est remis à un médecin qui a fait preuve d’un sens aigu de leadership pour mettre en valeur des projets d’innovation technologique ayant marqué l’organisation et la pratique médicale dans une région du Québec.

Ph_France_Lgar_1Reconnue comme une figure de proue dans son domaine de recherche au plan international, la docteure France Légaré a contribué à développer l’un des plus grands réseaux de recherche basée sur la pratique médicale de première ligne en lien avec la prise de décision partagée dans le monde entier.

C’est en véritable visionnaire, qu’elle a permis la création d’un laboratoire de recherche clinique en soins primaires équipé d’un système de visioconférence et d’enregistrement de rencontres cliniques. Ce projet, à la hauteur de 10M $ et constituant un vaste réseau collaboratif au sein des équipes de soins primaires a d’ailleurs permis le développement de formations novatrices, qui sont maintenant intégrées au cursus de formation des futurs médecins de famille. Grâce à ses travaux et à son leadership, elle permet à la médecine familiale du Québec de rayonner et contribue également à transformer les pratiques.

 

Prix du Professeur clinicien

Ce prix souligne la contribution exceptionnelle d’un médecin qui a une charge d’enseignement dans une faculté de médecine.

Ph_Gagne_8-11La Faculté de médecine du Campus de l’Université de Montréal ne serait sans doute pas la même sans l’apport substantiel du docteur Pierre Gagné. Spécialiste en médecine nucléaire au Centre hospitalier régional de Trois-Rivières (CHRTR) et vice-doyen sortant du Campus de l’Université de Montréal, il est président et fondateur de plusieurs comités permettant l’implantation du Pre-Doc et l’amélioration du programme de médecine à Trois-Rivières. Il allie ses multiples fonctions administratives et ses charges professorales avec un tel doigté, qu’il trouve également le temps de se pencher sur la création de divers projets pour les étudiants.

Son engagement et son implication envers la relève est indéniable. Nous ne pouvons notamment passer sous silence le programme d’échange étudiant avec la Faculté de médecine de Guilin en Chine qu’il vient à peine de mettre sur pied et pour lequel nous lui souhaitons le plus grand succès. Le Dr Gagné a aussi contribué au rayonnement international du Campus en partageant son expérience dans divers forums portant sur l’éducation médicale, tant en Europe qu’en Amérique du nord. Il a entre autres été appelé à plusieurs reprises à titre de conférencier au Harvard Macy Institute

 

Prix de l’Engagement

Ce prix reconnaît l’implication d’un médecin actif dans le développement de l’Association depuis au moins 5 ans.

rapport2_015Diplômé de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, le docteur Jacques Henri Roy est un homme de cœur et d’action. Au cours de son impressionnante carrière, il a toujours mis ses qualités professionnelles et humaines au service de la santé.

Le docteur Roy est un praticien remarquable, mais aussi un administrateur de haut niveau. Membre du Conseil d'administration de l'AMQ depuis 1998, il a d’abord siégé en tant que président de la section de l'Outaouais. De 2002 à 2006, il dirigera le Forum des présidents des régions et des regroupements de l'AMQ. Jacques Henri Roy, qui est également membre du Conseil d'administration de l'Association médicale canadienne, a représenté le Québec auprès de l'AMC à de multiples reprises. Il fut notamment délégué du Québec auprès du Conseil des soins et de la promotion de la santé, représentant du Québec auprès du Conseil d’administration de l’AMC et enfin, depuis 1999, il est membre du Programme de contact médecins-députés.

Le rôle prépondérant joué par le docteur Roy au cours de sa carrière lui a valu de nombreux prix et nominations. À titre d’exemple, en 1987, le docteur Jacques Henri Roy fut décoré par Sa Majesté la reine Élisabeth II pour 32 ans de loyaux services militaires. En 1992, il fut élu au poste de vice-président du Conseil international des Services médicaux pénitentiaires. Il fut également sélectionné plusieurs fois par Santé Canada, entre autres, comme médecin-conseil en médecine pénitentiaire pour le Comité de réseau canadien de la santé mentale. 

 

Prix Relève

La relève constitue une préoccupation constante pour l’AMQ et, pour la toute première fois cette année, le jury de sélection a attribué cette mention honorifique ex-aequo à deux résidents ayant démontré un engagement plus que significatif au sein de la communauté médicale.

Docteure Isabelle Samson

Isabelle_SamsonDocteure Isabelle Samson, est une femme de cœur et très engagée pour le bien-être de sa communauté. Résidente en médecine familiale, elle a su faire preuve de leadership tout au long de son cursus médical. Lorsqu’étudiante, elle s’était distinguée par deux réalisations particulièrement dignes de mention : elle a fondé en 2005, MEDissimo, un ensemble vocal réunissant des étudiants en médecine de l’Université Laval. Ce groupe offre bénévolement des concerts dans des hôpitaux et des foyers de la région de l’est de Québec.

Durant son externat, elle a fondé le Salon Motivation-Santé, un événement interdisciplinaire dans le cadre duquel une centaine d’étudiants en sciences de la santé de l’Université Laval ont fait la promotion des saines habitudes de vie dans un quartier défavorisé. Elle est également la cofondatrice de la journée « Mieux consommer pour moins consumer ». Actuellement présidente du regroupement des étudiants en médecine familiale de l’Université Laval, elle travaille à l’organisation d’un comité de résidents pour la promotion de la médecine familiale auprès des externes. Elle vient aussi de participer à la mission de l’AMQ en Colombie-Britannique.

 
Docteur Frantz-Daniel Lafortune

Frantz-Daniel-Lafortune_2011Récipiendaire de nombreuses bourses et distinctions dont entre autres une bourse dans la catégorie L’Avenir Santé lors du gala Forces Avenir ou encore l’obtention de la médaille de la Gouverneure Générale du Canada en 2000, le docteur Frantz-Daniel Lafortune complète actuellement un diplôme d’études spécialisées en ophtalmologie. Jusqu’en 2008, il fut largement impliqué au sein de l’AMC et de l’AMQ. Il a notamment, été président du Regroupement des étudiants de l’AMQ durant cinq années et a entre autres co-fondé le premier colloque médical étudiant du Québec, évènement pour lequel l’intérêt ne cesse de grandir. En plus d’être très engagé dans la communauté médicale en contribuant à une multitude de projets, le docteur Lafortune est aussi un très bon communicateur. Parmi ses réalisations, citons sa participation à la publication de plusieurs documents et résumés scientifiques.

 

 

Bourses de 1 000$

 
Olivia Saint-Laurent Lemerle

St-Laurent_LemerleÉtudiante en troisième année du programme de médecine à l'Université Laval, Olivia St-Laurent Lemerle s’est distinguée par son implication et son dévouement envers la communauté.

Organisatrice de multiples activités à caractère sportif et communautaire, Madame St-Laurent Lemerle a toujours fait preuve de détermination et ne compte pas les heures de travail lui permettant de mener à bien les projets qu’elle entreprend. Son dynamisme semble contagieux et elle est perçue par ses professeurs comme une véritable leader.

Présidente et trésorière du Club de plein-air de sa Faculté, elle a multiplié les activités au cours des trois dernières années. À la tête du comité de la chorale Medissimo, elle a également organisé plusieurs spectacles destinés à des personnes âgées dans différentes régions du Québec, afin de leur apporter un peu de réconfort.

 
Esli Osmanlliu

OsmanliuEsli Osmanlliu en est à sa première année de médecine à l’Université McGill. Loin de s’asseoir sur ses lauriers, il sait faire preuve d’initiative et dépense énormément d’énergie pour lutter contre les inégalités.

Après avoir constaté les difficultés auxquelles étaient confrontées certaines familles défavorisées du quartier Côte-des-Neiges, M. Osmanlliu a eu l’idée de mettre sur pied un camp de jour éducatif pour les jeunes de ces familles. Lorsqu’il a initié ce projet en 2009, il ne s’attendait certainement pas à créer un véritable mouvement d’humanisme. Appuyé par différents organismes communautaires de la région, il a participé à soumettre une demande de soutien financier du gouvernement du Québec, qui lui a été octroyé.

Il s’est impliqué dans tout le processus de création de ce programme, de la conception à la réalisation. Avec le succès qu’il a connu durant les deux premières éditions, les préparatifs vont bon train pour que le camp l’Envol, reprenne ses activités durant la saison estivale qui approche et ce, grâce au dynamisme et à l’engagement soutenu de M. Osmanlliu.

 

Marc-Antoine Marquis

MarquisImpliqué dans de nombreuses activités étudiantes depuis le début de ses études en médecine à l’Université de Sherbrooke, Marc-Antoine Marquis a été nommé, l’automne dernier, président de l’Association générale des étudiants et des étudiantes en médecine de l’Université de Sherbrooke (AGÉÉMUS). Dans le cadre de cette fonction, il a d’ailleurs pris part à de nombreux débats, entre autres à la FMEQ, et les retombées positives qui en découlent touchent l’ensemble des étudiants québécois. Il a d’ailleurs reçu le prix Jacques Drouin remis à un étudiant de médecine qui se démarque soit par son implication à la réussite d’une activité, son excellence sur les scènes sportive ou culturelle, ou pour son leadership dans les domaines humanitaire, environnemental ou en santé internationale.

Son attitude positive et son dynamisme ne laissent personne indifférents. D’ailleurs, que d’éloges à son sujet a-t-on pu lire dans son dossier de candidature. Fondateur et gestionnaire d’un chœur de 20 personnes, il s’intéresse également à tout ce qui touche la santé des populations. Citons ses stages à l’étranger ainsi que son apport au projet de santé communautaire au Togo pour en témoigner.

  

Bourse de 5 000$ et Prix Robert-Gourdeau AMQ/TD Assurance Meloche-Monnex

 
Isabelle Gendron

GendronÉtudiante en quatrième année de médecine à l'Université de Montréal, madame Gendron se distingue particulièrement par son sens aigu de l’engagement. Dès sa première année d’études médicales, elle a été très impliquée au sein de l’administration de la Faculté de médecine du campus de la Mauricie, notamment à titre de représentante des étudiants. Elle a conduit, avec le soutien du docteur Bronchti PhD, anatomiste à l’UQTR, un programme d’ateliers volontaires en anatomie pour les étudiants de préclinique et a par la suite piloté, en collaboration avec le docteur Raynald Gareau un projet d’ateliers interdisciplinaires sur la découverte des autres professions de la santé, dans le cadre duquel elle organisera des stages d’une durée d’une demi-journée. Fort du succès rencontré par cette initiative, ces ateliers sont maintenant obligatoires pour les étudiants en médecine de préclinique.

L’intérêt que porte Madame Gendron à l’importance du travail en multidisciplinarité dans les soins est sans équivoque. C’est d’ailleurs grâce à sa vision, que le Colloque interdisciplinaire en santé de l’UQTR a pu voir le jour en 2009, il en sera cette année à sa 3e édition. Elle sait fait preuve d’une empathie sans pareille. Touchée par la cause des enfants défavorisés, elle s’est énormément impliquée auprès de l’organisme Centraide et s’est investie dans le Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières. Elle a également initié le projet Minogami, ayant permis à plus de 20 enfants défavorisés de passer une agréable fin de semaine et de s’amuser.