Regard sur la mission de l’AMQ à Vancouver

Vancouver_47Prendre connaissance de différents modèles d’organisation clinique qui permettent une gestion optimale des maladies chroniques, pour revisiter le système chez nous, tel est l’objectif que s’est donné l’Association médicale du Québec (AMQ) dans le cadre de ses deux missions d’étude et d’observation.

La semaine dernière, une première délégation formée de professionnels de la santé, en partenariat avec Bell, s’est envolée vers Vancouver afin de découvrir les mesures mises en place pour valoriser la pratique de la médecine familiale. Si au Québec, l’accent est davantage mis sur l’organisation des services, les participants ont pu découvrir que la Colombie-Britannique adopte quant à elle une méthode plutôt axée sur le soutien direct aux médecins.


En effet, un consensus de la communauté médicale selon lequel les médecins de cette province souffraient d’une démotivation générale face à la pratique de la médecine de famille a suscité la création d’un comité de travail, le GPSC  (General Practice Services Commitee). Ce groupe est composé de représentants du ministère, du British Columbia Medical Association (BCMA) ainsi que de l’Association des médecins de famille de la Colombie-Britannique et avait comme principal mandat de trouver des solutions pour soutenir les médecins et assurer des services complets de médecine de famille.


Le leadership médical provenant de ce groupe formé par des médecins et pour des médecins a permis de développer une multitude d’idées novatrices pour solutionner cet enjeu important. Dans cette optique, deux stratégies principales ont été déployées.

D’abord, ils ont revu la rémunération et mis en place des incitatifs financiers tels : une compensation pour le temps additionnel requis et pour l’intensité du suivi, pour des consultations additionnelles puis pour des appels et l’envoi de courriels dans une perspective de coordination de soins. Cette mesure a, entre autres, incité les médecins à prendre en charge des patients présentant des problèmes de santé plus complexes et à leur offrir des soins mieux adaptés.

Le déploiement de mesures de soutien à la pratique  répond à une forte demande des médecins en ce qui à trait à la formation et à l’accompagnement. Cela a donné lieu à la création de modules sur la gestion des rendez-vous (Advanced Access), sur les visites de groupe ainsi que sur la gestion des maladies chroniques. Les résultats sont concluants, car à l’heure actuelle, 89% des médecins ayant suivi les modules de gestion des maladies chroniques affirment prodiguer de meilleurs soins à leurs patients.


Pour connaître les résultats complets de cette mission à Vancouver et pour obtenir en primeur les résultats de la mission à Cleveland, soyez des nôtres les 15 et 16 avril prochain lors de notre Congrès annuel sous le thème Transformer la pratique médicale…ou transformer le système.

Programme du 14ième congrès annuel de l'AMQ.